Valentin 8

Valentin cesse d’aller à certains cours

press to zoom

press to zoom
1/1

Vendredi 21 décembre 2018

Nicolas et sa bande de débiles étaient encore devant la grille ce matin à empêcher les bizuts d’entrer. J’avais envie de faire pipi en plus. Franchement arriver en retard en EPS, alors qu’après il faut rester tout seul dans les vestiaires pour se changer, c’était pas possible. Je suis sûr que Thomas aurait encore essayé de me faire une crasse. Rien que d’y penser, ça m’a donné envie de vomir. J’ai préféré aller au parc. C’est la première fois que je sèche un cours. J’ai trop peur de la réaction de mon père quand il va l’apprendre mais tant pis. Je pouvais pas… Et puis, c’est les vacances cet après-midi, si ça se trouve le collège n’ appèlera appellera même pas pour demander pourquoi je ne suis pas venu en cours.

Vendredi 11 janvier 2019

J’ai encore séché l’EPS. Nicolas et ses ploucs de copains sèchent les cours et embêtent les 6° tous les vendredis. C’est devenu une habitude. On sait qu’ils vont être là qu’il vaut mieux pas qu’ils nous voient. Le prof d’EPS fait pas trop l’appel donc, si ça se trouve, le CPE saura rien et personne appellera mes parents.

Thomas m’a encore trop vénère hier. Il m’a dit que son frère allait me chopper après les cours. Sérieux, j’en peux plus. Je les déteste tous.
              Edouard a appelé pour me montrer sa nouvelle console qu’il a eu à Noël. Mais j’ai dit que je pouvais pas. Je vais rester dans ma chambre à faire des dessins. Je veux voir personne. De toute façon, je suis trop nul.

Lundi 4 février 2019

Mes parents m’ont demandé s’ils pouvaient me parler après le repas ce soir. Ils avaient un ton bizarre, super sérieux et je me suis dit que c’était pour m’engueuler parce que je sèche les cours d’EPS. Mais en fait, ils m’ont dit qu’ils avaient croisé Edouard et qu’ils étaient inquiets pour moi. Edouard leur a dit que je trouvais toujours une excuse pour ne pas le voir presque depuis la rentrée de septembre et qu’il comprenait pas pourquoi. Et, Amandine, une copine de CM2 qui était à l’école avec nous et qui est encore dans ma classe cette année, lui a raconté que Thomas n’arrêtait pas de m’insulter devant tout le monde et que Nicolas faisait semblant de vouloir me frapper à chaque fois qu’il me croisait. Il lui a raconté aussi que j’allais plus en EPS. Edouard a tout dit à mes parents.

Ils m’ont dit qu’ils avaient bien vu que quelque chose n’allait pas mais que comme je disais toujours que ça allait et que j’avais des bonnes notes, ils n’avaient pas compris tout ce qui se passait au collège. Ils m’ont dit que j’aurais dû leur en parler. Quand ils m’ont dit tout cela, j’ai eu les larmes aux yeux et j’ai craqué. J’ai tout dit et j’ai beaucoup pleuré. Mes parents m’ont promis de me soutenir et d’aller voir le CPE pour régler cette histoire.
              Je me sens soulagé même si j’ai un peu peur de ce qui va se passer maintenant.

Choix 1

Vous voulez poursuivre l'histoire? Ou en discuter?

Choix 2

Vous voulez vivre une autre histoire?

scénario par

Elsa, Stanislas, Floriane, Amandine, Marie-Anaïs, Emma

avec le soutien de

Citoyenneté Active Lorraine

mise en texte

Apolline Marie HUIN

illustrations

Franck THOUVENOT