Valentin 11

Il décide de ne plus se laisser faire

press to zoom

press to zoom
1/1

Vendredi 12 janvier 2019

Finalement je suis allé au cours d’auto-défense avec Amandine parce que ça peut remplacer l’EPS le vendredi matin. Même si Thomas a dit que j’étais une chochotte d’aller en auto-défense avec presque que des filles, je m’en fiche. Au moins, il est pas toujours derrière moi à m’imiter quand je ne sais pas faire les exercices d’athlétisme.


              Le prof nous a expliqué plein de trucs pour nous défendre. C’est pas facile mais on apprend aussi à tomber sans se faire mal et on a beaucoup ri. En fait, c’était assez cool.

Vendredi 2 février 2019

J’ai réussi à faire une prise du premier en cours d’auto-défense ! Si ça continue comme ça, je vais pouvoir fermer son clapet à Thomas ! Ca me ferait trop plaisir de le foutre par terre et de lui demander comment il se sent comme ça !


              A midi, il avait encore demandé à son frère de m’attendre à la sortie. Un jour, il va rien comprendre ce grand débile et je vais lui faire une clef. J’aurais trop envie de lui casser le bras. Il ferait moins le malin ! En tout cas, ça défoule et les élèves du cours sont super sympa. Ca fait du bien, au moins, personne ne se moque. D’ailleurs le prof nous a bien expliqué qu’il était interdit de s’insulter ou de rire si quelqu’un n’arrivait pas quelque chose. Et il a dit que c’était pas parce qu’on était plus petit que celui qui voulait nous faire du mal qu’on ne pouvait pas avoir le dessus ! C’est pas comme au basket !


              Maman m’appelle pour manger. Ca sent trop bon ! Je crois qu’elle a fait des lasagnes !!!


Mercredi 7 février 2019
              J’ai encore trouvé un chewing-gum collé sur ma chaise en arrivant en cours. Comme par hasard, Thomas était déjà là alors qu’il arrive toujours à la dernière minute d’habitude. J’en ai tellement marre de lui ! J’ai dû mettre une feuille de papier dessus pour ne pas que ça colle à mon pantalon. Alors il a commencé à dire que j’avais fait sur ma chaise et que j’avais encore le papier toilette collé aux fesses. Je le déteste. Mais je vais plus me laisser faire. Un jour, il va comprendre que ça suffit comme ça !

Vendredi 2 mars 2019
              J’en reviens trop pas !!! Mais comment j’ai trop géré !!!! En sortant du collège, Thomas et son frère m’attendaient à la grille du collège. Comme à chaque fois que je passe à côté de lui, Nicolas a levé le poing et a fait comme s’il allait me donner un coup. Ben j’ai pas réfléchi, j’ai attrapé son poignet, je l’ai tiré vers moi comme nous a montré le prof d’auto-défense et je l’ai foutu par terre !!! Il s’est complètement râpé le bras sur le gravier et a déchiré son sweatshirt ! Il a voulu se relever pour m’attraper mais tout le monde l’avait vu tomber et a éclaté de rire !!! Il n’a même pas osé me crier dessus et il est parti avec Thomas avec l’air de chiens battus !

Mais, pour commencer, il faut que je me présente : Je m’appelle Valentin et je suis entré en 6° en septembre dernier. J’aime bien lire mais je n’aime pas beaucoup le sport. Mon meilleur copain depuis le CP s’appelle Edouard mais, cette année, il n’est pas dans le même établissement scolaire que moi. Par contre, Thomas est encore dans ma classe cette année. Thomas, je ne m’entends pas du tout avec lui. En CM2, il avait déjà tendance à se moquer de moi en disant que j’étais le « chouchou » de la maîtresse. C’est vrai que la maîtresse était souvent fière de mon travail mais, moi, au moins, je faisais mes devoirs. C’est pour ça que j’avais de bonnes notes.


Thomas est beaucoup plus grand que moi et son grand-frère, Nicolas, est en 3° dans le même collège. Nicolas m’a toujours fait un peu peur car il se bagarre souvent et a l’air menaçant avec les plus jeunes, comme s’il était le chef de la cour de récré. Il parle toujours très fort pour faire l’intéressant et traîne avec tout un groupe de grands pas très gentils ni avec les filles ni avec les 6°. Du coup, Thomas fait comme s’il faisait partie de la même bande. Dès la première semaine de la rentrée, il a commencé à dire à tous les autres élèves de la classe que je faisais le « chouchou » avec les prof et à me lancer des boulettes de papier dans le dos pendant que les prof écrivent au tableau. Vendredi, il a même collé un chewing-gum sur la capuche de mon blouson neuf. Maman n’était pas contente du tout et j’ai préféré dire que je ne savais pas comment c’était arrivé.

Moi, je fais comme si je m’en fichais mais ça commence à m’énerver. C’est tous les jours pareil et je commence à en avoir marre de ses réflexions. Mais je ne sais pas quoi faire. J’ai peur qu’on me dise que je fais le bébé ou que je fayotte si je vais en parler aux prof ou au CPE. Alors je vais peut-être continuer à faire comme si je m’en fichais et on verra bien s’il finit par en avoir marre de m’embêter.

Choix 1

Vous voulez poursuivre l'histoire? Ou en discuter?

Choix 2

Vous voulez vivre une autre histoire?

scénario par

Elsa, Stanislas, Floriane, Amandine, Marie-Anaïs, Emma

avec le soutien de

Citoyenneté Active Lorraine

mise en texte

Apolline Marie HUIN

illustrations

Franck THOUVENOT