Lorraine 4

Lorraine laisse son amie intercéder pour elle auprès des meneuses

press to zoom

press to zoom
1/1

Après les cours, Lorraine et Emma prennent leurs sacs de sport et se rendent d'un pas décidé, presque martial, au gymnase, se promettant de crever l'abcès une bonne fois pour toutes en demandant aux meneuses de l'équipe une explication quant à leur comportement injuste envers Lorraine. La jeune fille se sent tout de même intimidée et commence à ralentir la cadence de sa marche. Elle s'arrête, inspire profondément, et se rend compte qu'elle tremble un peu. Emma la prend dans ses bras pour la réconforter puis lui propose d'aller parler en son nom à Stéphanie et ses amies si cela peut l'aider et la soulager. Lorraine, reconnaissante, accepte en lui disant qu'elle sait qu'elle pourra être une porte-parole fidèle. Elle pense également que le fait que ce soit une fille qui fait partie de l'équipe depuis plusieurs années et connaît bien les filles incriminées pourra peut-être jouer en sa faveur. Elle pourra toujours parler avec les meneuses ensuite, une fois le message délivré par Emma.


Arrivées au gymnase, les deux amies se rendent aux vestiaires dans l'espoir d'y trouver Stéphanie, Manu, Lucie et Sabrina pour qu'Emma puissent leur parler de Lorraine et de son sentiment de rejet. Les cours du groupe des meneuses finissent généralement une heure avant ceux d'Emma et Lorraine. Les jeunes filles sont donc souvent en avance à l'entraînement, préférant bavarder ensemble dans les vestiaires et se préparer tranquillement plutôt que d'aller en étude. Emmanuelle, Lucie et Sabrina sont en effet déjà en tenue de sport et discutent sur un banc, entre deux rangées de casiers. Après les bises et les salutations d'usage, Emma et Lorraine apprennent que Stéphanie sera un peu en retard exceptionnellement car elle a une interrogation de mathématique dont l'horaire a été décalé. Emma lance un regard interrogateur à Lorraine : cela vaut-il la peine de parler de ses soucis ce soir-ci alors que la principale intéressée n'est pas encore là ? Lorraine fait un signe d'intelligence à son amie et dit qu'elle va se prendre une cannette de jus de fruits au distributeur et prendre un peu l'air avant l'arrivée du coach.


Après le départ de Lorraine, Emma vient d'asseoir avec le petit groupe de meneuses en leur disant qu'elle a "un truc" à leur dire et qu'elle aimerait prendre le temps de parler à cœur ouvert avec elles au sujet de Lorraine. Même si Stéphanie n'est pas encore présente, elle est certaine qu'elles pourront lui faire passer le message et que tout finira par s'arranger. L'adolescente tente de se faire la meilleure messagère possible. Emma s'entend bien avec toutes les joueuses. Son caractère conciliant fait d'elle une médiatrice au sein de l'équipe et elle a déjà su désamorcer plusieurs conflits qui semblaient couver entre certaines joueuses. Elle explique aux jeunes filles que Lorraine se sent mise à l'écart et ne comprend pas pourquoi alors qu'elle est un très bon pivot. Les trois meneuses se montrent d'abord surprises et se défendent de tout comportement injuste envers leur nouvelle coéquipière. Cela étant, au fil de la conversation, quelques critiques sur le caractère très fier de Lorraine commencent à poindre. Sabrina explique à Emma qu'il est vrai qu'elle et les autres meneuses - tout comme certaines autres joueuses d'ailleurs - trouvent que leur nouvelle joueuse se montre parfois un peu butée, voire hautaine, durant certains entraînements ou lorsqu'il est question de ne pas la mettre sur le terrain tout de suite lors d'un match. Lucie ajoute qu'il est très difficile de parler avec elle car elle a tendance à se braquer rapidement puis à se fermer sans vouloir entendre les critiques sur son jeu ou les conseils donnés pour que le jeu soit plus fluide entre elle et les autres. Les jeunes filles sont interrompues par l'arrivée du coach, de Lorraine et des autres joueuses. Les trois meneuses promettent à Emma de faire passer le message à Stéphanie quand elles seront tranquilles pour parler et qu'elles feront en sorte de régler la situation car c'est l'équipe le plus important.


Au fil des jours, l'ambiance au sein de l'équipe se détériore au lieu de s'améliorer comme l'espérait Lorraine. Des bruits de couloir commencent à circuler sur ce qu'elle aurait raconté au sujet des meneuses, notamment qu'elle aurait dit que Stéphanie n'avait absolument pas sa place au sein de l'équipe car son jeu était trop mou. D'autres rumeurs touchaient Lorraine : elle aurait été sélectionnée grâce au fait que son père connaissait le frère du coach. L'adolescente est très choquée par ce qu'elle entend. Dans un premier temps, elle se défend d'avoir dit ce genre de choses sur sa meneuse mais ses tentatives de se disculper d'avoir dit du mal de sa coéquipière sont maladroites et ne font que conforter les joueuses qui soutiennent Stéphanie. Dans un second temps, elle décide de parler à cœur ouvert avec son père pour savoir s'il a intercédé en sa faveur pour qu'elle soit acceptée. Même s'il lui promet que jamais il n'aurait pu faire une chose pareille, elle commence à douter de son jeu et de ses compétences sur le terrain, imaginant qu'elle n'est dans l'équipe que grâce au réseau de connaissances de ses parents. Distraite, elle multiplie les erreurs durant les entraînements et se fait reprendre par Maxime plusieurs fois. Par ailleurs, dans les vestiaires, à l'arrivée de la jeune fille, les discussions cessent souvent brutalement. Elle sent que les autres joueuses l'observent, voire la toisent, avec de lourds sous-entendus dans le regard. Emma tente de faire l'intermédiaire entre les unes et les autres mais deux groupes commencent à se former au sein de l'équipe : celles qui soutiennent Stéphanie et les autres meneuses et celles qui défendent Lorraine.


Les semaines passent et les vacances scolaires n'arrangent rien aux différends qui scindent l'équipe. Les entraînements étant plus rapprochés et plus longs, les discussions vont bon train durant les pauses. Il semble que de plus en plus de rumeurs circulent sur Lorraine mais personne ne sait dire qui est la source de ces racontars, certains contredisant d'ailleurs totalement les autres. Tout s'entremêle et commence à déborder du cadre du basket. Lorraine aurait dit que Stéphanie était une mauvaise meneuse et qu'il fallait tout faire pour l'écarter des matchs. Elle aurait également raconté que Sabrina n'était douée sur le terrain que grâce à ses copines qui rattrapaient toutes ses erreurs de jeu. Un jour, Lorraine entend avec perplexité qu'elle aurait été exclue de son ancienne équipe, alors que d'autres voix racontent qu'elle serait parvenue à faire virer l'une de ses meneuses. Un soir, elle est même prise à parti par une joueuse qui pense avoir entendu qu'elle aurait essayé de draguer le coach après un entraînement. Le même jour, Emma était arrivée à l'entraînement les larmes aux yeux : un groupe de garçons de la classe de Lucie l'avait insultée de "sale lesbienne mal baisée", en riant du fait qu'ils savaient qu'elle "sortait" avec Lorraine depuis le début de l'année. L'atmosphère devient de plus en plus pesante et les chamailleries se multiplient tant dans les vestiaires que sur le terrain ou la cour du lycée. Un soir, Lorraine apprend par une des joueuses qui la soutient que Stéphanie aurait un plan pour la faire virer de l'équipe.


Tout cela va trop loin. Alors que Lorraine ne souhaitait que remédier à la situation, le fait d'avoir envoyé une intermédiaire a créé un véritable fléau de malveillance générale. Même la vie privée des jeunes filles est touchée ; la remarque homophobe qui a heurté si violemment Emma en est le point culminant haineux. Lorraine ne sait que croire : les bruits qui circulent sur elle étant faux, peut-être que ceux qui impliquent Stéphanie le sont-ils aussi ? Mais connaissant la meneuse, avec tout le ressentiment accumulé contre sa coéquipière, l'adolescente a tendance à se laisser convaincre par les ragots. Il faut qu'elle agisse. Elle pourrait s'expliquer directement avec Stéphanie... Ou alors... si Stéphanie est bien à l'origine de tout ce qui la discrédite, elle pourrait se venger en agissant de la même manière que son ennemie : après tout, l'héroïne de la série Gossip Girl s'en sort très bien en colportant toute sortes de potins sur son blog, pourquoi pas elle ?

Choix 1

Lorraine tente de s’expliquer avec Stéphanie

Choix 2

Lorraine décide de répandre une rumeur sur Stéphanie