Lorraine 15

Lorraine n’intervient pas

press to zoom

press to zoom
1/1

Loin de s'apaiser, l'altercation entre Stéphanie et Maxime s'envenime. L'adolescente, furieuse de se sentir écartée sans explication par son coach en qui elle avait toute confiance, s'emporte réellement lorsqu'il lui rétorque qu'il n'a pas à se justifier quant à ses choix et qu'il reste celui qui gère les entraînements, ne lui en déplaise. Excédée, Stéphanie annonce qu'elle va donc quitter le gymnase s'il lui retire sa confiance car elle n'est pas devenue "LA Meneuse" de l'équipe pour finalement ne même pas être consultée sur les changements apportés aux stratégie d'entraînement. C'en est trop pour Maxime qui, alors qu'elle se dirige vers les vestiaires, annonce qu'elle est exclue durant un mois complet et qu'elle devra présenter des excuses à toute l'équipe avant de revenir. Sur ces mots, il désigne Tina pour être meneuse à la place de Stéphanie. Puis il fait reprendre l'entraînement.


Lorraine se sent un peu lâche après avoir assisté à ce différend aux conséquences assez lourdes pour l'équipe. Personne n'aurait imaginé Stéphanie exclue ! Pendant un mois ! A voir l'adolescente pester en sortant du gymnase et la plupart des joueuses la saluer en levant le poing en signe de solidarité, Lorraine comprend qu'il va lui falloir rester très discrète sur le rôle involontaire qu'elle a joué dans l'affaire. Cela étant, si l'atmosphère est tendue, la nouvelle recrue estime qu'il est temps de sympathiser avec la nouvelle meneuse. Tina est une jeune fille menue mais très vive sur le terrain, discrète mais très entourée et appréciée, plutôt de bonne compagnie. Lorraine entame un jeu de séduction amicale afin de devenir la partenaire de jeu indispensable de Tina. Pour ce faire, elle a tendance à délaisser Emma au profit de la nouvelle meneuse, la cherchant pour déjeuner avec elle ou passant de longs moments à discuter avec elle à la fin des entraînements.


Au bout de quelques jours, Lorraine sent que ses coéquipières se montrent vraiment distantes avec elle. De la part de Manu, Lucie et Sabrina, cela ne l'étonne guère mais elle ressent également cela dans le comportement d'autres joueuses avec qui, normalement, elle s'entend fort bien. Puis, alors que Stéphanie était ostracisée depuis déjà presque trois semaines, Tina fait remarquer au détour d'une conversation qu'elle trouve tout de même étrange que Lorraine ait commencé à vouloir passer plus de temps avec elle au moment où elle devient meneuse. "Coïncidence ?", demande Manu à la ronde. Quelques jeunes filles pouffent de rire, d'autres se chuchotent des choses à l'oreille. Lorraine est, tout à coup, très mal à l'aise. Lucie en profite pour la prendre à parti : "Tu peux nous le dire maintenant, Lorraine. De toute façon, on est toutes au courant : c'est bien toi qui as demandé au coach de former les équipes ? Et, après cette crasse, tu as laissé Stéph se faire exclure sous tes yeux alors que la dispute était ta faute ? C'est lamentable ! Et, comme dit Tina, comme elle est devenue meneuse, elle est aussi devenue ta meilleure copine !? C'est petit, franchement petit !" Lorraine fait profil bas : essayer de se justifier risque d'enflammer les choses. Elle entend ses coéquipières continuer leurs conversations et réflexions la concernant alors qu'elle est totalement ignorée, même par Emma.

Afin d'en savoir plus sur ce qui semble se dire à son sujet, et en tentant de resserrer les liens d'amitié qu'elle a sciemment mis de côté, Lorraine téléphone à Emma en prenant le ton le plus détaché et innocent possible : "Dis, c'est quoi toutes ces rumeurs ? Les filles ont été super froides avec moi durant toute la soirée. Et, franchement, je ne comprends pas pourquoi Manu et Lucie m'ont agressée comme ça !?" Emma lui explique que ses manigances ont été mises au jour facilement : Lucile a entendu une bribe de conversation entre le coach et la mère de Stéphanie, venue le voir pour parler de la place de sa fille dans l'équipe. Elle les a entendus discuter des sanctions qu'il pensait peut-être prendre à l'encontre de la jeune fille en lui ôtant son rôle de meneuse de manière permanente. Puis, elle a parfaitement entendu Maxime raconter que Lorraine était venue lui dire qu'elle se sentait mise à l'écart par l'ancienne meneuse et qu'il avait décidé de former les équipes lui-même après cette conversation. Emma continue en évoquant le fait qu'elle se sentait très blessée et avait le sentiment d'avoir été utilisée par Lorraine pour l'aider à s'intégrer au sein de l'équipe tout comme, à présent, l'adolescente utilisait Tina. Elle termine en se disant vraiment déçue car elle ne pensait pas Lorraine aussi machiavélique et qu'elle ne trouve pas son comportement fairplay du tout - ce qui est un gros défaut pour une joueuse de basket - vis-à-vis de Stéphanie auprès de qui il faudra qu'elle s'excuse platement. Sur ces propos, Emma raccroche, sans laisser son interlocutrice le temps d'essayer de se justifier ses actes.


Au retour de Stéphanie, les choses empirent pour Lorraine : la jeune fille ne retrouve pas sa place de meneuse et a eu vent des rumeurs - fondées ! - concernant le rôle de Lorraine dans son déclassement. L'adolescente, qui pensait pouvoir mieux se placer au sein de l'équipe grâce à l'exclusion inopinée de Stéphanie, regrette ses intrigues. Elle se sent d'autant plus mal que, lâchement, elle ne parvient pas à s'expliquer et s'excuser auprès de Stéphanie et de l'équipe. Maxime se montre également dur avec elle car tout cela aura des conséquences sur les matchs à venir et l'ambiance au sein de son équipe. Progressivement, elle se sent ostracisée par tous les membres de l'équipe : il faudra, d'une part, qu'elle prouve sa fiabilité sur le terrain afin de devenir indispensable à l'équipe, et, d'autre part, qu'elle trouve le cran de faire amende honorable auprès de ses coéquipières, surtout de Stéphanie, Tina et Emma.

Choix 1

Vous voulez poursuivre l'histoire? Ou en discuter?

Choix 2

Vous voulez vivre une autre histoire?

scénario par

Florian, Yassir, Romane, Maud, Joan, Clea, Alix, Maëlie, Aedan, Axel, Célian, Mohammed, Oriane, Pauline, Naelle, Ahmet, Mehmet, Jasmine, Djena, Victor, Océane, lola, Sayan, Lilit, Joïss, Maxime

avec le soutien de

Catherine DAVID, intervenante de l'IFMAN, de l’équipe de vie scolaire Angélina RÉGINA et Sonia GARCIA, ainsi que les enseignants M. PERBAL et Mme. BIETZER de l’ensemble scolaire de Charles de Foucauld de Nancy.

mise en texte

Apolline Marie HUIN

illustrations

Jean-Michel & Iris PAJOT