Léo 14

Jambe cassée

press to zoom

press to zoom
1/1

Après ces encouragements, Léo avoue à ses parents son désir certes récent mais ardent de devenir danseur et leur raconte qu’il a bravé son appréhension pour aller participer à un cours d’essai après le collège. Devant l’air réprobateur de son père, il ajoute rapidement que Pauline croit en lui et que, même si ses parents ne sont pas d’accord, il est bien résolu à continuer la danse car il s’agit de son vœu le plus cher. En outre, il est inscrit au centre périscolaire depuis septembre et le forfait comprend une activité proposée au choix. Devançant une quelconque remontrance de son époux, la maman de Léo admet que ce dernier ne va de toute façon jamais jouer au foot ou au handball avec ses camarades et qu’elle ne voit ainsi aucune objection au fait qu’il continue la danse classique. Grâce à sa persévérance, Léo progresse rapidement et peut même participer au spectacle de fin d’année, notamment en présentant un duo aux côtés de son amie Anaïs. Celle-ci est d’ailleurs devenue sans aucun doute son plus grand soutien.


Après 2 ans de cours auprès de Pauline, cette dernière conseille aux parents de l’adolescent de l’inscrire dans un conservatoire proposant une option danse. Un internat lui permettra de suivre un programme scolaire normal et d’avoir accès facilement à l’enseignement artistique désiré. Doué, il mérite d’être suivi par des professeurs de plus en plus qualifiés qui pourront lui offrir des opportunités de carrière.


Pour être accepté au conservatoire, Léo doit passer une audition. La perspective de quitter sa famille, ses amis, son village dans lequel tout le monde se connaît, le tracasse un peu mais l’excitation de découvrir tout un nouvel univers ainsi que de nouveaux professeurs de danses l’enchantent. En outre, il aura alors la possibilité d’apprendre la danse contemporaine et le théâtre ! Le jeune homme, de 14 ans à présent, aux prédispositions indéniables, toujours autant passionné, ne cesse alors de s’entraîner en vue de ces concours d’entrée.


A la fin d’une répétition intensive, fatigué, il se réceptionne mal après un saut de biche ponctuant une série de sauts de Basque. L’une de ses chevilles commence à lui faire mal, surtout alors qu’il marche. Il ne veut pas y penser et se persuade que cela passera… même après plusieurs jours pendant lesquels il a de plus en plus de difficultés à masquer sa douleur. Pauline, toujours très attentive, le somme d’aller consulter un médecin du sport. S’il veut pouvoir montrer l’étendue de ses capacités lors des auditions, il doit faire attention à lui. Par ailleurs, elle insiste sur le fait que, souhaitant devenir danseur professionnel, il lui faut apprendre à prendre soin de son corps qui deviendra son instrument de travail. Léo promet de prendre rendez-vous auprès d’un spécialiste mais, en dépit de ces conseils, il continue et continue encore à s’entraîner sans relâche.


Malgré la souffrance que lui occasionne sa cheville, il s’astreint à des entraînements de plus en plus soutenus à l’approche de la date des premières auditions. Ses rêves sont à portée de main : il faut donc qu’il parvienne à enchainer les dix tours successifs terminés par un saut réceptionné en arabesque ! Il tourbillonne, magnifique et majestueux, repousse la douleur qui s’enracine dans son articulation, saute et tombe sans même un cri tant la souffrance le tétanise. Pauline appelle immédiatement les secours et Léo est emmené à l’hôpital le plus proche. Après plusieurs heures d’examens, le diagnostic est sans appel : Léo s’est fracturé la cheville, fragilisée depuis de nombreux mois par sa pratique frénétique. Le médecin lui annonce que, même après plusieurs mois de rééducation, il ne pourra plus être en mesure de pratiquer son art. Dévasté, Léo s’effondre dans les bras d’Anaïs accourue à son chevet. Elle tente de le réconforter en lui disant qu’il pourra peut-être s’essayer à d’autres danses ; elle promet de rester à ses côtés pour le soutenir et de l’aider à surmonter sa peine.

Choix 1

Vous voulez poursuivre l'histoire? Ou en discuter?

Choix 2

Vous voulez vivre une autre histoire?

scénario par

Faustine, Zoé Lou, Manon, Noam, Leni, Elliot

avec le soutien de

Citoyenneté Active Lorraine

mise en texte

Apolline Marie HUIN

illustrations

Franck THOUVENOT