Capucine 8

Capucine reste avec Lana, mais regrette secrètement de ne pas participer à la fête d'anniversaire de Maxime

press to zoom

press to zoom
1/1

Capucine poursuit son après-midi "Princesses Disney" en la compagnie exclusive de Lana. Celle-ci, particulièrement séduite par deux sortes de bracelets du magazine de son amie, choisit les couleurs de ses perles tout en donnant son avis sur le second volet de "La Reine des neiges". Son babillage s'étend rapidement à des comparaisons, souvent peu avantageuses, entre les élèves de l'école et les personnages de certains dessins animés. Capucine suit le fil de la conversation en ajoutant ses avis et critiques sur les uns et les autres tout en tressant son premier bracelet. Le temps passe et il semble à Capucine que tous les élèves que les deux amies connaissent ont été passés au crible de la langue acérée de Lana... mais c'était sans compter les maîtresses, les intervenants périscolaires et les frères ou sœurs de leurs camarades de classe. Capucine commence à se dire que trouver tous les défauts possibles à chaque personne que l'on connaît est devenu tout un art chez son amie. Elle pense également que ses amies parisiennes lui manquent. Si, toutes ensemble, elles pouvaient se montrer parfois cruelles dans leurs verbiages concernant certains élèves de leur classe, cela ne durait jamais que le temps de tresser deux bracelets, trois tout au plus. Lana finit son cinquième bracelet - deux d'entre eux étaient relativement faciles à confectionner mais tout de même ! - et ne semble pas avoir épuisé son étiquetage venimeux.


Afin de couper court à cette discussion lassante, Capucine propose de jouer aux Barbie : sa tante, qui la gâte énormément lors de ses rares visites, lui a offert plusieurs robes de bal et bijoux pour parer ses poupées. Lana se montre empressée de voir les nouvelles merveilles de son amie et s'extasie sur les couleurs et tissus utilisés. Les deux commencent alors à aménager la chambre de Capucine en résidence de princesses miniatures. Des tissus sont tendus entre le lit et le bureau, les livres sont empilés en clôtures délimitant les propriétés de chacune et l'étagère devient un gratte-ciel habité par deux des héroïnes de leur scenario faisant intervenir plusieurs princesses innocentes venues passer un casting de mannequins dans une grande ville, une méchante sournoise qui leur causera de multiples problèmes et chagrins d'amour en séduisant leurs "Ken". Ceux-ci, peu nombreux au regard de la population féminine acquise par la petite fille, joueront plusieurs personnages à la fois par besoin de rôles secondaires. Tout est mis en place pour la première séquence de l'histoire : l'arrivée en ville du bus de futures mannequins ! Les deux amies filent leurs histoires d'ambitions, parfois infructueuses, et de cœurs, souvent brisés. Les tenues et coiffures des poupées se succèdent au gré des podiums, castings et rendez-vous galants.


C'est alors qu'elles sont interrompues par des rires et des cris provenant de l'extérieur. D'abord agacées puis curieuses, les deux fillettes se lèvent pour aller regarder par la fenêtre. Il s'agit d'un groupe d'enfants guidé par Maxime. La sonnette de la maison retentit alors. Les deux amies, mues par un instinct un peu sot, se baissent rapidement pour ne pas être aperçues. Capucine et Lana s'en rendent compte et sont prises d'un fou rire, assises contre le mur, sous la fenêtre. Louise qui tente alors d'ouvrir la porte de la chambre de sa fille pour la prévenir que Maxime et ses amis viennent de sonner et la demandent, est stoppée dans son élan par un "NOOOOOONNNNN !!!" tonitruant : elle a failli détruire le toit de la maison de Jasmine, la Barbie qui allait remporter le concours de mannequins. Avec précaution, en se faisant les plus menues possible pour passer entre la porte et son chambranle sans créer de séismes destructeurs de palais éphémères, les fillettes se glissent hors de la chambre. Effectivement, Maxime est venu avec toute une délégation pour savoir si, vraiment, Capucine ne voulait pas venir à son anniversaire, avec Lana bien sûr. Le gâteau est prêt à être partagé - il est ENORME paraît-il - et il souhaitait relancer son invitation les sachant toutes deux à quelques pas de chez lui.


Capucine est très touchée par ce geste inattendu et crève d'envie de lui répondre un "oui" enthousiaste. En se tournant vers son amie, restée un peu en arrière, elle aperçoit Lana croiser les bras et prendre son air renfrogné. Elle comprend immédiatement que sa copine ne sera jamais d'accord pour rejoindre les autres enfants. Louise tente de convaincre sa fille de répondre par l'affirmative car elle la sent hésitante et s'inquiète souvent du fait que Capucine ne semble, ici, n'avoir qu'une seule amie. Néanmoins c'est avec un lot de regrets que Capucine répond à Maxime et ses amis qu'elle et Lana étaient plongées dans une histoire passionnante avec ses Barbie et qu'elles avaient prévu de longue date cet après-midi suivi d'une soirée pyjama entre copines. Quelques enfants, dont trois petites filles, poussent des "Ooooooh !" déçus et "C'est dommage !", mais ils renoncent à les convaincre. Louise regarde les enfants partir avec une expression navrée sur le visage. Avant que sa maman ne referme la porte sur le joyeux cortège, Capucine parvient à entendre Louane dire à Maxime : "Tu vois, je te l'avais dit ! Si Lana est là, ce n'est même pas la peine de faire l'effort de lui parler : c'est "trucs de filles" et c'est tout, comme si elles savaient ce que l'on faisait d'ailleurs ! C'est pas grave, on s'amuse super bien !!! Ton anniv est trop bien !"


Déjà en haut de la volée d'escaliers menant à la chambre-ville de Barbie, Lana attend Capucine avec impatience. C'est, cependant, avec beaucoup de regrets et un brin d'amertume que la fillette rejoint son amie et leurs jeux. Un peu de variété dans ses activités comme dans ses conversations lui aurait plu. En outre, Maxime se montre vraiment amical et elle a un peu honte de l'avoir repoussé uniquement pour faire plaisir à Lana qui dit beaucoup de mal de lui sans le connaître.

Choix 1

Vous voulez poursuivre l'histoire? Ou en discuter?

Choix 2

Vous voulez vivre une autre histoire?

scénario par

Lou B., Manon, Matthéo, Lauréline, Maëlisse, David G., Maëlyne, Flavian, Martin, Ethan, Eliya, David M., Lou M. Lucile, Maylie, Anaïs, Gabriel, Cassie, Léa

avec le soutien de

la professeure de l’école élémentaire d’Allamps Julie MAILLARD

mise en texte

Apolline Marie HUIN

illustrations

Constance HUIN