Capucine 4

Capucine refuse d'aller à l'anniversaire de Maxime et passe l'après-midi avec Lana.

press to zoom

press to zoom
1/1

Après moultes hésitations, et malgré plusieurs discussions avec ses parents qui l'ont encouragée à aller à cette fête qui lui permettrait de se lier d'amitié avec d'autres camarades, Capucine se laisse convaincre par Lana. Louane était presque parvenue à la faire venir à la fête : elle connaît Maxime depuis la classe des petits de la maternelle et lui a affirmé que toutes ses fêtes d'anniversaire étaient géniales, que tout le monde s'amusait et qu'il y avait autant de filles que de garçons. Cependant, Capucine se sent chagrinée par le fait que Lana n'ait pas été invitée et elle ne pas veut que son amie se sente exclue et seule ce jour-là. Aussi décide-t-elle de l'inviter à passer le samedi après-midi chez elle et, si ses parents sont d'accord, à dormir chez elle pour faire une soirée pyjama avec des jeux de société et une sélection de leurs dessins animés préférés.


Le jour de la fête d'anniversaire de Maxime finit fatalement par arriver. Par sa fenêtre, en guettant l'arrivée de Lana, Capucine aperçoit les voitures des parents qui déposent leurs enfants chez Maxime. En se penchant un peu par sa fenêtre située à l'étage, elle peut voir la maison de son camarade de classe, située tout au bout de sa rue, à l'angle de celle qui monte vers la petite église romane du village. Il semble que beaucoup aient répondu à l'appel du goûter et des jeux de cet anniversaire. Maxime est un jeune garçon très populaire qui s'entend avec tout le monde. Sa bonne humeur est communicative et il parvient à éviter ou désamorcer nombre de petits conflits inévitables au sein d'un groupe d'enfants et préadolescents. Capucine ne peut s'empêcher de ressentir une pointe de déception.


C'est alors que la voiture des parents de Lana se gare devant sa porte. Tout sentiment de regret disparaît : Capucine dévale les escaliers pour aller ouvrir à son amie. Elle a une surprise pour son amie qui adore les émissions de concours de chants et de danses. Pour la récompenser de son dernier bulletin de notes, Pascal a offert à sa fille un jeu de karaoké et danse pour sa console de jeux avec un micro et la possibilité de s'enregistrer !!! La fillette est certaine de passer un après-midi de princesse et de star.


Capucine, auprès de sa mère, accueille Lana et ses parents. Louise propose aux parents de l'amie de sa fille de prendre le temps de boire un thé ou un rafraichissement avec elle pendant que les deux amies s'empressent de monter les escaliers et de s'enfermer dans la chambre de Capucine. Lana n'en revient pas !!! Elle a toujours rêvé de pouvoir jouer à "La Star, c'est toi !", surtout avec une meilleure amie qui aime autant qu'elle se costumer à la manière de leurs chanteuses-danseuses de pop US / de R'B ou de K-popfavorites. Pour cet après-midi, Capucine a mis de côté des jupes longues prêtées par sa cousine, des tiares à strass dénichées sur l'étal d'un vendeur ambulant sur une plage en Espagne, voiles et dentelles découverts dans des malles dans le grenier de cette nouvelle maison... La thématique des costumes : les Princesses Disney !


Quelques dizaines de minutes plus tard, les deux fillettes appellent leurs parents pour leur faire admirer leurs costumes de Belle[1](Capucine) et Jasmine[2](Lana). Après les félicitations d'usage devant l'ingéniosité et le savoir-faire des fillettes) - réellement très douées pour se confectionner des toilettes avec trois fois rien-, les parents sont invités à s'asseoir pour une courte représentation de chant et danse. Contre toute attente, il ne s'agira pas d'un "Rêve bleu" ou autre chanson d'amour provenant d'un dessin animé mais de leur version à l'anglais très approximatif de "Bad Romance" de Lady Gaga. Le chant et la chorégraphie sont réalisés avec le plus grand sérieux devant des parents qui doivent parfois se retenir de trop sourire face au décalage entre le choix des costumes d'héroïnes de contes et de l'artiste de pop music ultra actuelle. Gare à celle ou celui qui se moquerait !!! Les applaudissements fusent ; le papa de Lana siffle, crie des "bravo" enthousiastes ; les enfants, fières, saluent avec élégance ... et s'empressent de pousser les adultes hors de la chambre-salle de spectacle afin de pouvoir s'essayer à d'autres déguisements et alternatives musicales.


Après quelques tentatives infructueuses pour créer un costume de Maléfique - les cornes étant particulièrement difficile à faire tenir malgré tous leurs efforts sur la tiare à strass rouges-, Capucine, énervée de ne pas parvenir à ses fins, émet l'idée d'aller voir comment se déroule l'anniversaire de Maxime. Cela pourrait leur changer les idées après cet échec cuisant de stylistes en herbe : heureusement qu'il n'était pas question de gagner un concours de cosplay!? Après tout, à cette fête, peut-être s'amuseraient-elles en compagnie des autres ? De toute façon, c'est au bout de la rue, Capucine plaide sa cause en arguant du fait qu'elles peuvent y aller, y rester une heure pour se montrer polies puis repartir si jamais elles s'ennuient. Capucine est certaine que, même si Lana n'avait pas été initialement invitée, les parents de Maxime ne verront pas d'inconvénient au fait qu'elle l'accompagne : elles pourront dire qu'il était prévu - c'est d'ailleurs la vérité - que Lana dorme chez Capucine et qu'elle ne pouvait donc décemment pas la laisser tomber. Lana se renfrogne et marmonne qu'elle ne comprend pas comment son amie peut avoir envie d'aller à la fête d'anniversaire d'un garçon. "Un GAR-ÇON, quoi !? Nan, mais, là, on parle de l'anniversaire d'un GARÇON !? Et puis quoi après ça ? Aller dans un garage pour faire un atelier mécano ? Capucine, tu me déçois un peu quand même. Toi qui es la fashion girl de l'école, qui connais tous les Disney, qui crées des costumes de princesses avec des bouts de rideaux -que même Jean-Paul Gauthier n'y arriverait pas ! -, tu voudrais aller grimper aux arbres d'un jardin comme un singe, courir partout puis transpirer (elle fronce le nez d'un air dégoûté) en devenant toute rouge et manger du gâteau trop sucré qui va te faire grossir en un après-midi !"


Devant la réaction de Lana, Capucine se sent un peu démunie. D'une part, elle n'apprécie pas être perçue par son amie comme la perçoit la majorité des élèves qui se montrent méchants avec elle : la fille caricaturale qui, parce qu'elle aime porter de jolis vêtements féminins, ne devrait être amie qu'avec d'autres filles, ne faire que des "trucs" de filles, et savoir rester à sa place de fille, en robe de princesse. Capucine se souvient d'une conversation récente qu'elle a eue avec sa mère. Louise appelle cette manière de penser du "sexisme".


Le mot l'avait fait rire au début parce que dans "sexisme", il y a... "sexe» !? C'était un peu gênant à entendre. Devant le ricanement gêné de sa fille, Louise lui rappela que le mot "sexe" est un juste mot qui définit un organe du corps humain et qu'il n'y a pas à en rire plus que si elle entendait "menton" ou "nombril". Ensuite, elle lui avait raconté, très sérieuse, que son métier, médecin, était considéré jusqu'à récemment comme un métier d'homme, métier qui avait d'ailleurs été interdit aux femmes pendant des siècles. Enfin, elle lui avait expliqué qu'il ne fallait pas avoir d'a priori sur ce que font ou aiment les filles ou les garçons. Elle avait évoqué le scandale du petit Damien qui avait dit vouloir ressembler à sa maman quand il serait grand. Louise avait demandé à sa fille ce qu'elle en pensait, en réfléchissant bien à sa réponse, qu'il fallait que ce soit ce qu'elle pense profondément. Capucine avait répondu que la maman de Damien était très belle et que, si Louise n'était pas encore plus belle, elle aurait aussi voulu lui ressembler et que Damien avait raison d'avoir l'ambition de lui ressembler. Elles avaient parlé tard ce soir-là, entre mère et fille, sur le monde des hommes, des femmes, des normes, de ce que l'on attend des autres, ... Capucine avait pris conscience de beaucoup de choses ce soir-là, notamment du fait que son amie Lana avait souvent un discours très dur et méprisant envers tous les garçons. La petite fille avait tendance à empêcher Capucine de faire ses propres choix quant à ses amitiés et ses activités en l'enfermant dans des préjugés "sexistes" (ce mot est tout de même étrange à prononcer ou même à penser, elle n'est pas certaine de s'y habituer). Peut-être faudrait-il en parler avec elle quand elle sera de meilleure humeur ? Pour passer outre la discussion au sujet de l'anniversaire de Maxime qui semble agacer son amie au plus haut point, Capucine détourne l'attention de son amie en lui montrant de nouveaux modèles de bracelets de perles à tresser.


[1] Héroïne de "La Belle et la Bête" d'après les studios Disney.

[2] Héroïne d'"Aladin" toujours d'après les studios Disney.

Choix 1

Capucine reste avec Lana, mais regrette secrètement de ne pas participer à la fête d'anniversaire de Maxime

Choix 2

Capucine décide de se rendre à l’anniversaire de Maxime