Capucine 13

Capucine devient amie avec ses camarades grâce à la GRS.

press to zoom

press to zoom
1/1

Le soir de cette mésaventure, Capucine a la surprise de recevoir un appel de Louane. Si elles avaient échangé leurs numéros peu de temps après l'arrivée de la petite Parisienne, elles ne s'étaient presque jamais appelées : Capucine a toujours été persuadée qu'elles manquaient cruellement de points communs. Aussi est-elle étonnée de cet appel. Attrapant le combiné du téléphone situé dans sa chambre, Capucine demande à Louane si elle a besoin d'un conseil concernant les exercices de français à faire pour le lendemain. Louane rit en lui répondant qu'elle pense, cette fois-ci, avoir bien compris la leçon de grammaire et qu'elle a tout terminé. C'est une raison toute différente qui l'a poussée à téléphoner à sa camarade : Cassandre, qui s'était si promptement détournée de Capucine après sa démonstration de GRS, vient de lui confier qu'elle avait été "scotchée" par ce qu'elle savait faire. La petite fille avait donc voulu faire part de cette confidence à la jeune gymnaste et ainsi la convaincre qu'il fallait persévérer dans ses efforts pour s'intégrer. Capucine est très stupéfaite et, elle doit l'avouer, assez fière d'avoir, malgré les apparences, su s'attirer un brin d'admiration de la part des amis de Maxime et Louane. Alors que, sous le coup de l'humiliation et du rejet, elle voulait revenir à ses atours élégants dès le lendemain matin, Capucine prend la décision de préparer son t-shirt "Belle", son leggin à galon de dentelle autour des chevilles et ses nouvelles tennis bleu clair.


Le lendemain, la petite fille est à nouveau boudée par la plupart des amis de Louane et Maxime, ceux-ci s'efforçant de faire les médiateurs. Comme si elle s'en moquait, elle s'exerce à des séries de roues et équilibres en expliquant à Louane comment elle parvient à les enchaîner. Les choses ne semblent pas devoir évoluer au cours du reste de la semaine. Mais durant la suivante, d'une suite d'acrobaties à une autre, d'un éclat de rire partagé avec Louane à un autre, elle remarque que certains des enfants commencent à la regarder, toujours de loin dans un premier temps. D'après Maxime, Cassandre rêve d'apprendre comment réaliser plusieurs de ses combos de mouvements et ne tardera pas à lui tendre la main. En effet, progressivement, ses camarades lui adressent la parole, notamment pour la féliciter après l'avoir vue reproduire une suite de figures compliquées découvertes sur le compte d'une gymnaste publiant des vidéos sur Instantagram. Plus rapidement qu'elle ne le craignait, les deux espaces de jeux gymniques n'en forment plus qu'un sur lequel le cercle d'amis de Louane et Maxime et Capucine s'amusent de conserve. La fillette est beaucoup plus heureuse de cette intégration au sein d'un cercle d'enfants de son âge qu'elle ne l'aurait imaginé. Cela étant, elle pense que seules les petites filles voudront voir les enchaînements qu'elle-même a créés à partir de ses cours de GRS et de danse classique. Lui prouvant le contraire, Adrien se montre extrêmement intéressé par les mouvements et poses de danse et lui demande de détailler le travail de ses bras.


Capucine doit revenir sur ses préjugés et ses multiples a priori sur les goûts des filles et des garçons : elle découvre qu’Adrien est inscrit en danse modern-jazz avec Cassandre depuis trois ans et n'hésite pas à participer aux spectacles organisés par leur professeure. Au contraire, certaines des filles du groupe se désintéressent totalement de la danse, mais sont très douées en basket. Cela étant, ces dernières, que la fillette considérait comme des garçons manqués irrécupérables, commencent à lui demander des conseils pour se faire belles à l'occasion de l'anniversaire d'une grand-mère ou de la fête des mères par exemple. Elle est très reconnaissante envers Louane et Maxime de n'avoir jamais renoncé à la convaincre de les rejoindre : grâce à eux, et aux tenues confortables - mais pailletées - que sa maman lui a offertes, elle a pu s'ouvrir à tout un groupe d'enfants très différents les uns des autres, et s'en faire apprécier ! A présent, elle passe même beaucoup de temps les dimanches après-midi dans le jardin de Maxime. Avec lui seul ou plusieurs de leurs amis, elle s'amuse dans l'herbe avec Caramel, le lapin-bélier énorme de la famille, ou à créer des parcours mêlant gymnastique, danse, panier de basket et diverses roulades tout autour de la maison. En l'espace de trois semaines, Capucine donne l'impression d'avoir toujours connu ce cercle de joyeux bambins. Par ailleurs, elle se félicite d'habiter au bout de la même rue que Maxime car, même si le groupe d'amis sera inévitablement séparé avec leur entrée au collège, elle est certaine de rester en contact facilement au moins avec lui. Taquinée par Louane à ce propos, Capucine lui avoue qu'elle est effectivement charmée par la bonne humeur communicative et l'esprit curieux de son petit voisin…

Choix 1

Vous voulez poursuivre l'histoire? Ou en discuter?

Choix 2

Vous voulez vivre une autre histoire?

scénario par

Lou B., Manon, Matthéo, Lauréline, Maëlisse, David G., Maëlyne, Flavian, Martin, Ethan, Eliya, David M., Lou M. Lucile, Maylie, Anaïs, Gabriel, Cassie, Léa

avec le soutien de

la professeure de l’école élémentaire d’Allamps Julie MAILLARD

mise en texte

Apolline Marie HUIN

illustrations

Constance HUIN