Camille 14

Léna

press to zoom

press to zoom
1/1

Mamie Silvia retrouve Camille et Léna dans le salon afin de les inviter à partager la traditionnelle bûche avec le reste de la famille : elle a concocté celle qu’elles préfèrent, au chocolat avec coulis maison à base de quelques fruits rouges. A son retour dans la salle à manger, elle fait remarquer d’un air agacé que Camille passe tout de même beaucoup de temps à jouer à la poupée avec Léna alors qu’elle n’a quasiment pas regardé les figurines de Super Héros qui lui étaient offertes. Le grand-père cesse ses gesticulations mimant un ours des montagnes pour taper du poing sur la table et récriminer. Les parents des deux sœurs et leur tante tentent de calmer sa soudaine irritation alors que Camille se met à table. Sa grand-mère s’écrie


- Ce n’est plus de ton âge tout ça ! D’ailleurs, les poupées sont des jouets de filles ! Laisse donc son jouet à ta sœur ! Nous pouvions supporter tes manies quand tu étais petit mais maintenant ça suffit ces idioties ! Les garçons ne jouent pas à la poupée ! Il serait temps de comporter comme un jeune homme !


Il s’agit de la remarque de trop pour l’adolescente qui se surprend à répondre avec vivacité :

- Il y a bien des filles qui jouent au foot ou au rugby ! Et des garçons qui font de la danse ! Alors pourquoi pas qui aiment jouer à la poupée ?!


C’est alors que, sans que rien ne le laisse présager, la petite Léna ajoute en tapant du pied et en croisant les bras dans une attitude de défit


- Moi, je suis bien une fille COMME Camille ! et que ça ne m’empêche pas d’aimer les petites voitures ! D’ailleurs le garage miniature c’est MON cadeau ! De toute façon, moi, je veux devenir soit vétérinaire comme sa maman, soit mécanicienne comme l’amie de sa Tatie Jacqueline ! Elle est bien une fille, elle ?! Et elle travaille à réparer des vraies voitures !


Reprenant son souffle après cette tirade qui interloque l’assemblée, elle termine :
- Et puis ! La poupée Reine des neiges c’était pour Camille de toute façon ! Et vous n’êtes pas contents, c’est pareil !


Les grands-parents, abasourdis, ne savent plus quoi répondre alors que Tatie Jacqueline étouffe un éclat de rire dans sa serviette. Les parents de Léna et Camille s’empressent d’aller embrasser leurs deux filles en leur disant qu’elles ont tout à fait raison et qu’ils sont très fiers d’elles.

Choix 1

Vous voulez poursuivre l'histoire? Ou en discuter?

Choix 2

Vous voulez vivre une autre histoire?

scénario par

Tom, Raffaele, Timothé, Mélina, Léna, Louise

avec le soutien de

Eldorado et Citoyenneté Active Lorraine

mise en texte

Apolline Marie HUIN

illustrations

Franck THOUVENOT