Ambre 6

Eviter la confrontation

press to zoom

press to zoom
1/1

- Non, si tu fais cela, ça va m’attirer des problèmes à la rentrée. Répondis-je à mon frère. Sa réaction me fit pourtant plaisir : Le fait que mon grand frère m’offre ainsi son soutien n’arrivait pas tous les jours. Mais cela m’effraya aussi car je ne voulais pas avoir plus de problèmes avec cette ancienne amie que je n’en avais déjà : Je serais dans le même lycée qu’elle à la rentrée, peut-être même dans la même classe. Envenimer les choses ne me semblait pas une bonne option. 


- D’accord, comme tu veux. Tu as tout ce que tu voulais comme vêtement ? Répondit-il alors, ne montrant plus d’intérêt quant à mes préoccupations. Il termina d’écrire puis d’envoyer un SMS, sans doute à sa copine vu son sourire niais.
- Oui, oui, c’est bon. Répondis-je alors que je n’avais qu’un seul vêtement, ne voulant rien ajouter à mon sentiment d’humiliation.
- Ok, alors allons faire les courses maintenant.
Une fois à l’intérieur de l’épicerie, mon frère ajouta : «  Bon, que pouvons-nous acheter pour 10€ ? Des pâtes, du riz… mais il ne restera déjà plus grand chose… quelques légumes aussi… »


Cette constatation et son air presque indifférent face à la situation furent autant de gouttes d’eau qui firent déborder mon trop plein d’émotions refoulées et j’explosai : 


« Mais tu n’en as pas marre d’être humilié comme ça ?! D’entendre maman dire que nous n’avons que 10€ pour faire les courses ?! Tu n’en as pas marre !!?? »


De grosses larmes coulèrent sur mes joues et je commençai à sangloter.

Choix 1

La sollicitude d’un grand frère

Choix 2

L’emportement de Brian