Ambre 14

La confrontation

1/1

- Clara ? Héla brusquement Brian.

 
A 18 ans, le jeune homme atteignait déjà presque 1m80 et savait que sa carrure pouvait être dissuasive en cas de conflit, surtout lorsqu’il arborait sa tête des mauvais jours.


- Qu’est-ce qu’il me veut celui-ci ? Ce ne serait pas le frère de la pauvresse de tout à l’heure ? Répondit-elle en ricanant à voix haute toujours de manière à ce que tout le monde entende. L’allure de mon frère ne sembla pas l’impressionner outre mesure mais elle fit tout de même en sorte de se placer subrepticement derrière ses deux amies sous prétexte de regarder un blouson. C’en était trop pour Brian qui s’emporta. Ecartant d’un simple contact sur l’épaule les deux fidèles comparses de Clara qui, intimidées, ne demandèrent pas mieux que de le laisser passer, il se plaça tout près de cette dernière. Elle tenta de se détourner mais il la força à lui faire face et, la dominant de toute sa hauteur, il lui asséna : 


- Déjà, tu ne me parles pas comme ça ! Je ne te connais pas et tu te permets des insultes en public ?! Tu connais la politesse et le respect ? Ou est-ce que tu as été élevée, PAUVRE fille ?! Oui, PAUVRE fille ! Tu as bien entendu ! Je préfère ne pas avoir d’argent que de ne pas avoir de cervelle ! Si tu continues à nous juger comme ça, ma sœur et moi, à l’humilier, tu auras affaire à moi et tu en subiras les conséquences ! Est-ce que j’ai été clair ? »


  Clara, à son tour devenue la cible des regards insistants des clients qui avaient assisté à la scène, ne trouvait rien à répondre et avait perdu son sourire narquois. Elle bafouilla quelques mots en tentant de se donner bonne contenance mais Brian ne lui laissa même pas de droit de réponse et ressortit, les poings serrés et l’air furieux. Je vis une vendeuse s’approcher de Clara et ses amies pour leur demander de sortir du magasin car elle ne voulait pas de scandale à l’intérieur de son établissement. La jeune fille avait à présent les larmes aux yeux : Sa morgue et sa fierté habituelles s’étaient évanouies. Brian me retrouva en me disant qu’il était certain qu’à partir de cet instant ces filles ne se permettaient plus de me juger ni de me rabaisser.

Choix 1

Vous voulez poursuivre l'histoire? Ou en discuter?

Choix 2

Vous voulez vivre une autre histoire?

scénario par

Pauline, Jules, Alice, Justin, Charlotte, Guillaume

avec le soutien de

ATD Quart Monde

mise en texte

Apolline Marie HUIN

illustrations

Franck Thouvenot